Dès le jeudi 8 mars et jusqu'au 13 mai prochain, les Essar[t]s, espace arts et cultures de Bram, célèbrent la créativité féminine en compagnie de 4 artistes locales dans la cadre de la "Journée Internationale du Droit des Femmes" ...

Pourquoi, jusqu’en 1897, les femmes étaient-elles en France exclues des écoles des Beaux-Arts ? Pourquoi y-a-t-il si peu d’expositions monographiques d’artistes femmes en France, alors qu’elles représentent actuellement plus de la moitié des étudiants dans les écoles d’art ?L’histoire de l’art a toujours été rédigée par des hommes. CQFD.

Toutefois, la parité pourrait enfin devenir réalité sous nos yeux, à condition que les institutions, les galeries, les foires changent de mentalité, simplement.

Pour cette première exposition« Essar[t]s au féminin », organisée en lien avec la Journée Internationale du Droit des Femmes, loin des scénographies tapageuses, nous avons choisi de confier l’espace intérieur et extérieur des Essar[t]s aux voyages dans l’intime conviction artistique de quatre créatrices modestement féminines : Catherine Gaïo, Laure Essinger, Laure Neumann et Anne Sarda.

La féminisation de l’art est en marche. Nos quatre Dames y participent avec sensibilité, élégance et éloquence.

Catherine Gaïo :
Catherine Gaïo grave, superpose, déchire, colle, encre, imprime et compose. Elle cherche la légèreté, le sensible, les noirs profonds et la poétique du trait. L’oeuvre se crée au fur et à mesure sans idée préconçue, avec pour finalité une rencontre entre le coeur et la main de l’artiste.

Laure Essinger :
Le parcours de création de Laure Essinger est fondé sur le désir de percevoir, d’accueillir puis de révéler, à travers le travail du papier, les mouvements d’apparition et de disparition qui coexistent en permanence dans tout corps vivant. En pratique, Laure Essinger façonne reliefs et volumes et joue avec la transparence pour créer un univers singulier où s’exprime la perpétuelle métamorphose du vivant.

Laure Neumann :
C’est en relation étroite au lieu et à son énergie et à travers des installations sensorielles et immersives que Laure Neumann propose des univers faisant appel à l’introspection. Une recherche sur l’intime et l’esprit de collection, que ce soit dans les séries contenant plumes ou perles ou dans les formes matricielles alvéolées, faisant référence au féminin et à l’abondance.

Anne Sarda :
Anne Sarda crée des « EntreLÀcs », sorte de refuges de fils tissés dans la chênaie où il fait bon s’abriter et contempler le paysage alentour. À travers les vibrations et les couleurs de ces toiles de ficelle, le feuillage des arbres, le ciel et l’horizon se parent d’une autre réalité. Les espaces aménagés par l’artiste sont une invitation à une expérience sensorielle, où l’on apprend à ressentir la lumière.

-------------------------------------------------------------------------------------

Exposition : "ESSAR[T]S AU FEMININ"
Artistes : Catherine Gaïo, Laure Essinger, Laure Neumann, Anne Sarda.
Commissaire d'exposition : Michel Philippon.
Du 8 MARS au 13 MAI 2018 aux Essarts, espace arts et cultures de Bram - avenue Georges Clémenceau - 11150 Bram / 04.68.24.40.66 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Ouverture au public :
le mercredi de 11h00 à 18h30
du jeudi au dimanche de 13h00 à 18h30
fermé le lundi et mardi