Discours prononcé par Claudie Méjean le samedi 20 janvier 2018 lors de la Cérémonie des Voeux de Mme le Maire et de l'équipe municipale aux bramais pour l'année 2018 :
 

2017 aura encore une fois été, à Bram, une année riche et passionnante comme ont pu nous le montrer nos conseillers municipaux jeunes avec enthousiasme et dynamisme.

 

Pour 2018, je vous engage à vous mobiliser. Nous devons tous et chacun être des ambassadeurs de notre ville. Soyons fiers d’être bramais, fiers de notre ville, fiers de Bram ! J’aurai, à l’aube de cette nouvelle année, une pensée pour les anciens conseillers municipaux qui nous ont quitté fin 2016 et en 2017 : Margot Bonifas et Alain Bonnamy. Il ne faut jamais oublier ceux qui ont contribué à faire de Bram la ville que l’on aime.

 

Pourquoi être fier ?

 

Parce que Bram vit, au quotidien. Notre ville bat au rythme de nos 55 associations, des 4 établissements scolaires, des quelques 220 entreprises et commerces. Bram se projette dans l’avenir par des investissements structurants. L’équipe d’élus, avec les services, se mobilise au quotidien afin de rendre la vie de chacun plus facile, plus agréable, plus ajustée aux besoins individuels. C’est un travail basé sur la confiance en notre potentiel et sur notre volonté d’agir au service des bramais. Toutes nos actions sont menées dans un souci constant de respecter et de préserver l’identité de notre ville.

 

Comme je m’y emploie chaque année, je vais lister les projets et les perspectives qui contribueront à vous rendre toujours plus fiers de votre ville.

 

Que nous réserve 2018 à Bram ?

 

En 2018, les investissements représenteront comme chaque année une somme de 3 millions d’euros. Car à Bram, malgré les baisses de dotations, malgré les transferts de charge massifs de l’état, la ville poursuit son programme, la ville agit pour soutenir l’économie locale et les entreprises audoises. Et chaque année, je défends bec et ongles nos projets auprès de nos partenaires parmi lesquels l’état, la Région Occitanie, le département de l’Aude ou encore le Syaden qui nous apportent ainsi leur soutien fort et je profite de cette tribune pour les remercier.

 

Afin d’investir, une collectivité se doit d’abord de maitriser ses dépenses de fonctionnement pour réserver un maximum de crédits à la réalisation de projets en empruntant le moins possible pour ne pas gager l’avenir. Sachez qu’en comparaison avec des villes de notre strate de population, les dépenses de fonctionnement représentent l’équivalent de 759€ par habitant alors que la moyenne est à 917€. De la même façon, l’annuité de notre dette correspond à 65€ par habitant alors que la moyenne de la strate est à 109€.

 

Vous pouvez donc être fiers de vos élus, fiers de votre municipalité qui gère de manière exemplaire son budget. A l’heure où l’état annonce et demande de la rigueur aux collectivités, à Bram, nous avons un temps d’avance !

 

En 2018 et comme chaque année, nous investirons à destination des écoliers au titre d’abord de l’entretien annuel des bâtiments scolaires. Le programme de rénovation et de mise en accessibilité de l’école maternelle se poursuivra. Pour l’école élémentaire, nous déploierons de nouveaux équipements numériques et viserons l’excellence. L’école portera à partir du 8 mars, journée de la femme, le nom d’une généreuse donatrice, ancienne institutrice, Mme Estevenon. Ce sera pour nous l’occasion de mettre en valeur, avec les enfants, les femmes qui ont compté dans l’histoire locale et nationale.

 

Nous misons sur l’avenir et donnerons à nos jeunes bramais les meilleures conditions pour apprendre, grandir et s’épanouir.

 

Bien entendu les investissements 2018 se focaliseront aussi sur la réfection de la voirie communale afin de faciliter la cohabitation des véhicules, des cyclistes et des piétons. Ce sont les rues du Chanoine Andrieu et la rue Mermoz qui seront concernées. Le mobilier urbain du centre-ville sera également repris : jardinières, barrières et bancs prendront un coup de neuf en plusieurs tranches dès le printemps.

 

Le cimetière neuf sera réaménagé afin d’offrir un environnement digne à nos sépultures. De plus, le columbarium sera agrandi avec deux nouveaux monuments.

 

Comme annoncé lors des vœux 2017, les travaux de notre magnifique circulade se sont poursuivis avec des fouilles archéologiques aux abords de l’église. Les archéologues ont pu mettre à jour des vestiges antiques ainsi que des sarcophages, des ossements, des silos à grains ou encore les fondations d'une tour médiévale. Notre sous-sol est riche de notre histoire. La place des jardiniers sera donc terminée cet été et les travaux de la rue des jardiniers pourront suivre.

 

En 2018 et 2019, les habitants du secteur Nord de la ville vont enfin voir se terminer d’abord la voie de contournement puis la réfection totale de la rue des fleurs. Un grand soulagement pour tous les habitants de ce secteur qui verront dès l’automne les travaux démarrer sur la rue des fleurs. Un investissement majeur, de plus d’un million d’euros, tant attendu, qui va nous permettre de rendre enfin à tout ce quartier de la ville sa sérénité de zone pavillonnaire.

 

Pour les personnes souhaitant partager la route, nous mettrons en place deux aires de co-voiturage : place du Foirail et avenue Léotard, parce qu’il est essentiel de pouvoir faciliter les éco-gestes. Ainsi, c’est en un lieu dédié que certains pourront laisser leur véhicule et partager les frais de trajets qui gagnent alors en convivialité et en coût !

 

Côté sécurité, 2018 nous permettra de vous présenter l’étude sur la vidéo-protection et prendre ainsi une décision quant à la nécessité ou non de développer ce type de projet. La fourrière automobile sera effective dès le printemps et bien entendu, notre police municipale sera toujours mobilisée sur les temps forts de rassemblement.

 

2018 verra aussi la pleine mise en œuvre de notre ambitieux projet de revitalisation. La Région a parfaitement identifié nos problématiques et la volonté politique locale. Ainsi, nous espérons pouvoir compter sur le soutien de sa présidente Carole Delga dans le cadre du Dispositif Bourg Centre. Nous avons également acté un partenariat fort avec la Chambre de Commerce et d’Industrie afin de redynamiser la vie économique locale. L’ensemble de ce travail est reconnu comme exemplaire par le préfet de l’Aude qui était présent dans nos murs ce mercredi et qui a affirmé que notre projet bramais est une référence en termes de stratégie de développement local visant en particulier une plus grande attractivité de Bram au cœur de son territoire intercommunal.

 

Nous poursuivrons le travail engagé sur les projets fonciers et pourrons voir en 2018 certains bâtiments en friche amorcer leur mue vers une nouvelle vie … mais je n’en dis pas plus pour l’instant …

 

Il en sera de même pour notre élément patrimonial central : l’église. Comme promis, nous engagerons de nouveaux travaux d’entretien, sur les parties non classées, en associant étroitement l’association les Amis de l’Eglise et dans le respect des préconisations architecturales bien sûr.

 

Pour les associations, ce riche tissu qui fait battre le cœur de Bram, la ville poursuivra en 2018 son engagement et son accompagnement notamment financier. Au travers de la large mise à disposition des installations, des salles, des personnels des services, du matériel, nous souhaitons faciliter la dynamique portée par les associations bramaises. Nous savons que ces derniers mois n’ont pas toujours été faciles avec l’indisponibilité de la salle polyvalente. De ce fait, ce soir nous avons d’ailleurs investi le gymnase et j’en profite pour remercier mon ami Patrick Maugard maire de Castelnaudary pour le prêt gracieux du tapis qui protège ce soir le sol fragile. Je voudrais également saluer l’engagement des agents municipaux pour avoir relevé le défi de l’organisation de ce soir. Bravo et merci !

 

Comme vous avez pu le lire dans le dernier Regards, le projet d’Espace Idéal réunissant la salle polyvalente et l’ancien cinéma nous permettra de disposer à l’avenir d’un lieu de rassemblement vaste et fonctionnel. Malheureusement, vous avez pu le constater, le chantier a dû être interrompu du fait d’un diagnostic archéologique qui a été prescrit comme cela a été le cas sur tous les travaux de la circulade. Et ce diagnostic a révélé des traces d’habitat nécessitant soit des fouilles approfondies soit une modification du projet. Nous en saurons plus dans les 10 jours qui viennent et ne manquerons pas de vous tenir informés.

 

Autre dossier qui concerne les associations mais aussi le collège : le lancement en 2018 de l’étude pour la rénovation du stade Antoine de St Exupéry. Un dossier que nous allons présenter à nos partenaires pour pouvoir disposer à terme d’un espace de jeu supplémentaire, résistant aux intempéries et fonctionnel pour tous les sportifs bramais.

 

Côté culture, la maison des Essarts, en 2017, c’était plus de 6300 visiteurs, 1500 de plus qu’en 2016. Un véritable succès qui dépasse nos frontières. Nous pouvons être fiers du rayonnement de notre ville au travers des expositions et des spectacles présentés. Nous poursuivrons donc en 2018 dans la même veine, avec la même envie d’aller de l’avant. Nous accueillerons entre autres cette année, après la fabuleuse exposition photos de René Jacques arrivant du Jeu de Paume, Essarts au féminin à compter du 8 mars suivi des photos de Fred Stein cet été. Eburomagus fera peau neuve avec l’amorce d’un programme de rénovation avec un bon coup de peinture pour ses 10 ans d’existence.

 

A Bram, les familles seront mises à l’honneur en 2018. Ainsi, nous allons, pour cet été ouvrir Bram plage au lac de Buzerens qui deviendra alors un véritable lieu de villégiature. Une plage sera aménagée et vous pourrez profiter des eaux limpides pour vous rafraichir, sous la surveillance des pompiers. Je prends le pari que Bram Plage deviendra dès cet été un beau lieu de détente et de convivialité.

 

Vous serez également invités au mois de mai à visiter « Mon appart éco malin », un appartement pédagogique itinérant au travers de l’Occitanie, qui vise à sensibiliser les citoyens sur les éco-gestes permettant de réaliser des économies d’énergie et d’eau, de réduire les déchets en apprenant à mieux les trier et d’agir sur la qualité de l’air intérieur. Dans le même esprit, nos conseillers municipaux jeunes, acteurs citoyens de leur ville, participeront au label « ville prudente » avec l’association départementale de prévention routière.

 

Nous poursuivrons en 2018 les rendez-vous citoyens qui ont connu un beau succès. Vous avez été une centaine à participer aux 5 premiers rendez-vous. Nous avons évoqué votre quotidien et avons essayé de répondre à vos sollicitations. Bien entendu, c’était un coup d’essai qui mérite d’être transformé et certainement amélioré. Avec vos remarques et votre aide, nous nous retrouverons à nouveau dès le 31 mars. Pour illustrer ces agréables rencontres je reprendrai les mots du philosophe Gaston Berger : « Demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et dépendra de nous. Il est moins à découvrir qu’à inventer. ». Je serai fière et heureuse que demain, à chacune de nos rencontres nous puissions contribuer à construire une ville toujours plus agréable, toujours plus vivante, toujours plus belle.

 

Par ces rencontres, nous avons par exemple développé un partenariat avec l’association 30 millions d’amis qui nous permet de réguler la prolifération des chats errants en les stérilisant et les remettant ensuite dans leur milieu naturel. Ce dossier ne sera réussi qu’avec le concours de chacun.

 

Pour terminer, je souhaite adresser mes sincères remerciements à nos commerçants bramais qui ont répondu à mon invitation et qui vont, j’en suis certaine, nous régaler de leurs talents. Vous avez été si nombreux à nous dire tout le plaisir partagé l’année dernière que nous avons renouvelé l’opération !

 

Je sais que votre présence nombreuse ce soir encore n’est pas uniquement liée aux plaisirs du palais mais que cette soirée revêt une importance majeure aux yeux de beaucoup d’entre vous tant elle nous permet d’abord de nous retrouver et surtout de se projeter ensemble dans la nouvelle année.

 

Cette cérémonie est l'occasion de nous souhaiter l'énergie, la force et l'enthousiasme nécessaires pour transformer nos vœux en réalités.

 

Je formule le vœu que 2018 soit une année fraternelle, une année généreuse, une année audacieuse. Le courage, la confiance, le respect seront les ingrédients nécessaires pour y parvenir. Entreprenons, osons, imaginons ensemble le Bram de demain !

 

L’équipe municipale souhaite à chacune et chacun ainsi qu’à vos familles une belle et heureuse année.

 

Soyons en 2018 toujours plus fiers de notre ville !

Retrouvez toutes les photos prises durant la soirée en cliquant ici !

DSC 0297