Pour la 1ère séance de l'année 2018, le Conseil Municipal examinait le 12 février dernier, une quinzaines de points mis à l'ordre du jour.

Pour démarrer la séance, Mme le Maire proposait à l'assemblée d'approuver la future dénomination de l'école élémentaire de Bram du nom de "Marie-Jeanne Estevenon" (figure de la résistance audoise au sein du Maquis de Picaussel durant la 2nde guerre mondiale, qui termina sa carrière d'institutrice à Bram à la fin des années 70), qui se déroulera symboliquement le 8 mars prochain lors de la Journée Internationale du Droit des Femmes.

Parmi les points liés à l'urbanisme et au développement économique, un avis favorable était donné par les élus du Conseil Municipal concernant les projets de Chambres Funéraires sur le territoire de la commune présentés par la SCI CRABOL et la SARL Pompes Funèbres du Carcassonnais, et l'intégration de parcelles communales dans le domaine public était approuvé sur la base d'un récent diagnostic effectué sur les propriétés communales.

Côté finances, il était proposé de procéder à la traditionnelle revalorisation annuelle des tarifs municipaux (concernant notamment les prix de locations de garages et la participation des communes alentours au forfait scolarité pour les enfants de l'extérieur scolarisés à Bram) ainsi qu'à la revalorisation du taux de la participation communale au financement de la protection sociale des agents de la collectivité. Enfin, nos élus clôturaient la séance en examinant puis en approuvant les comptes de gestion et les comptes administratifs des budgets annexes de l'eau et de l'assainissement pour l'année 2017.