Lundi dernier, Mme le Maire avait réuni les membres du bureau de l'Union des Entrepreneurs de Bram (UEB) ainsi que les représentants de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Aude (CCI) et de la Communauté de Communes Piège Lauragais Malepère (CCPLM) afin de faire un point d'étape sur le plan d'action communal en faveur des commerces, artisans et entreprises bramais développé suite à la signature, il y a un an, d'une convention de partenariat entre la ville et les différents acteurs économiques présents !

En préambule de cette réunion, les membres de la CCI présentaient le rapport de l'étude réalisée au printemps dernier auprès des commerces du centre-ville bramais et insistaient sur l'évolution positive du taux de commerces vacants, qui est passé de 30% (soit 13 locaux vacants) en mai dernier à 9% (soit 4 locaux vacants) au 1er février, et sur la volonté d'accompagner individuellement les commerçants, notamment dans leur formation au numérique et dans leurs projets de cessions de commerces.

André Viola et Alain Rouquet, représentant la CCPLM, dressaient ensuite un bilan de la 1ère participation au "Salon des Entrepreneurs" de Toulouse en octobre 2018, dont l’objectif était de valoriser l’attractivité des entreprises locales, et faisaient le point sur la commercialisation de la Zone d'Activités Economiques du Lauragais, qui connait actuellement une hausse de son attractivité auprès d’entreprises nouvelles, avec plusieurs dossiers en cours d'étude.

En terme de soutien financier au commerce bramais, Mme le Maire détaillait ensuite les partenariats mis en place par la municipalité avec les commerçants lors des évènements municipaux, qui permettent chaque d'année d'injecter plusieurs dizaines de milliers d'euros dans l'économie locale. Parmi les points à l'ordre du jour de cette réunion, on notait également plusieurs dossiers tels que la rénovation de la signalétique locale, l'augmentation des aides de l'opération de rénovation des façades et devantures commerciales, le développement des marchés, et le travail mené sur le terrain pour lutter contre les commerces vacants et soutenir les porteurs de projets. Sans oublier la mise en place, par le Conseil Municipal, d'une fiscalité de l'urbanisme incitative avec des exonérations en matière de taxe d'aménagement.

Enfin, Eric Gout, président de l'UEB, soulignait une augmentation de la fréquentation des commerces du centre-ville grâce au Marché des Producteurs du Dimanche matin et faisait part de son souhait d'engager un travail partenarial pour élargir l'offre. Il annonçait la création prochaine du site internet de l'association, destiné à mettre en valeur les entrepreneurs installés à Bram, et proposait la mise en place d'un appel à candidatures en vue d'accueillir de nouveaux commerces et entreprises.

Cette rencontre s'achevait en déroulant la feuille de route des actions a venir dans le cadre de la revitalisation économique de notre centre-bourg : des travaux de voirie, d'accessibilité et d'aménagement urbain seront réalisés pour renforcer l'attractivité du centre-ville ; une opération de valorisation sera menée auprès des locaux commerciaux vacants ; et la promotion et l'accompagnement du commerce à Bram se poursuivront à travers de nouvelles actions conjointes.