Mercredi matin, les élus et services de la ville de Bram et de la communauté de communes Piège-Lauragais-Malepère accueillaient en mairie les représentants des services de l’Etat, de la Région et du Département et autres partenaires (la Direction Départementale des Territoires, l'Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence et de la consommation du travail et de l’emploi, le Service Territorial Architecture et du Patrimoine [Architecte des Bâtiments de France], le Pôle d’Equilibre Territoriale Rural et le Groupement d’acteurs du Pays Lauragais) à l’occasion du premier « comité de pilotage » relatif au grand projet de "revitalisation du centre-bourg de Bram".

Cette première réunion de travail marquait le lancement officiel du dispositif auprès des principaux partenaires institutionnels qui pourraient venir en appui technique et financier du projet et portait sur différents aspects tels que : la présentation synthétique du dispositif d'"Appel à Manifestation d'Intérêt" mis en place au niveau national dont 54 communes sont lauréates en France (sur 302 communes pré-selectionnées) ; l’ingénierie à engager durant le second semestre 2015 avec notamment le lancement d’une étude pré-opérationnelle pour formaliser un projet urbain et son montage financier ; la proposition d’une Gouvernance adaptée au projet (le mode d’organisation pour faire travailler ensemble les partenaires tout en faisant participer les habitants et commerçants) et la mise en place d'un planning prévisionnel pour le second semestre 2015. Une première réunion publique est prévue  fin Septembre (lorsque la réflexion sera plus avancée) afin de permettre d’impliquer la population Bramaise dans le projet. Un premier acte de la mise en oeuvre de ce projet a été le recrutement de Sébastien BELUZE, chef de projet en charge du dossier.

Cette table ronde a notamment permis à l'ensemble des partenaires présents d'identifier les élus et agents référents dans chaque institution impliquée, et chacun a pu s'exprimer et prendre en considération les attentes des autres participants. Des échanges enthousiastes, passionnés et constructifs entre les partenaires, conclus en ces termes par Thilo FIRCHOW, Secrétaire Général de la Préfecture de l'Aude : "Bram est un « laboratoire urbain ». L’attribution de l’Appel à Manifestation d'Intérêt à votre commune est « une forme de justice » car c’est un « territoire d’intelligence territoriale continue et partagée »".
 
Pour rappel, ce projet expérimental, impulsé par le gouvernement en 2014 et pour lequel la candidature de Bram a été retenue en novembre dernier, permettra à long terme de dynamiser l'économie de notre bassin de vie rural, d'améliorer le cadre de vie de la population grâce à des logements de qualité et des services de proximité, d'accompagner la politique de renouvellement urbain et d'accompagner la transition écologique grâce au financement proposé par l'Etat dans le cadre du dispositif. Le Président du Conseil Départemental, Monsieur André VIOLA et Madame Hélène GIRAL, Vice-Présidente de la Région Languedoc-Roussillon, s’accordaient à dire que ce projet expérimental permettra de renforcer la cohérence et les synergies  entre les différentes politiques publiques d’aménagement du territoire et d’inscrire celles-ci dans la durée.

"L'ambition de notre équipe, dans le cadre de ce grand projet, est de faire de Bram une ville toujours plus accueillante, dynamique, durable, touristique et connectée aux transports en commun en profitant de la dynamique de Toulouse et de Carcassonne sans en subir les effets négatifs" précisait Claudie MEJEAN lors de cette rencontre.