Vous l'aurez probablement remarqué en prenant la route en direction de Carcassonne : depuis le début de la semaine, les travaux d'aménagement de la voie de contournement nord-est sont entrés dans une phase concrète avec les premiers coups de pelleteuse au niveau de l'intersection entre le chemin de Buzerens et la voie Romaine.
 
Dans un premier temps, plusieurs tranchées ont été creusées afin de déplacer plusieurs réseaux, dont une grosse canalisation d'eau, ainsi que tout le câblage des réseaux de téléphonie, qui se situent actuellement sur l'emprise du rond-point qui s'apprête à sortir de terre.
 
Récemment, lors d'une réunion de chantier en présence d'André Viola, président du conseil départemental, les techniciens en charge de la maîtrise d'ouvrage et les diverses entreprises qui vont intervenir, mandatées par les concessionnaires des réseaux ont fait le point sur les différentes modifications de circulation et les divers arrêtés pris à la demande du maître d'ouvrage et des entreprises pour permettre de mener à bien ces travaux dans les meilleures conditions.
 
Pour la première semaine, la circulation des véhicules n'a pas été trop impactée si ce n'est une limitation de vitesse sur l'axe Bram-Carcassonne à hauteur de la zone de chantier. Mais à compter du lundi 12 septembre, le chemin dit de «Buzerens» sera totalement fermé à la circulation de tous les véhicules, dans les 2 sens pour permettre le bon déroulement des travaux et une meilleure sécurité des ouvriers et des usagers de la route.
 
Des habitudes qui vont donc changer en particulier pour les riverains de la rue des Fleurs qui devront passer par le centre-ville pour aller vers Carcassonne et inversement, sans oublier les poids lourds qui, en venant de l'autoroute pour rejoindre Villepinte ou la départementale 6113, seront invités à sortir à Castelnaudary ou Carcassonne, ou inversement.
 
Parailleurs, veuillez noter que la collecte des caissettes jaunes et des ordures ménagères résiduelles (bacs OMR) du chemin rural N°1 dit carrière Molinière aura lieu, le temps de la fermeture à la circulation, aux 2 extrémités du chemin rural n°1.