C'est un partenariat renouvelé entre la ville de Bram, l’association « Au fil du Temps » et la Gendarmerie Nationale qui a permis d'organiser le 11 février dernier une réunion d'information sur la sécurité.

Un sujet qui ne souffre ni l'alarmisme ni l'angélisme, car même si Bram a été moins touchée que les communes alentour en matière de cambriolage en 2014, les événements de ces deux premiers mois obligent à la vigilance et au respect de précautions élémentaires pour ne pas s'exposer plus que de raison.

La présentation  était assurée par le Lieutenant Vincent, commandant de la communauté des brigades de Gendarmerie et tournée essentiellement vers la « protection des biens et des personnes ».

Les deux services coordonnant en permanence leur action, la Police municipale de Bram participait bien sûr également à cette rencontre, elle dont une des missions principales est de patrouiller en journée et en soirée sur l'ensemble du territoire communal pour prévenir, dissuader, et intervenir dès que des personnes ou comportements suspects sont signalés.

De nombreux conseils utiles ont été dispensés à l'assistance pour se protéger par de petits réflexes simples : bien fermer portes et fenêtres en cas d'absence, prévenir ses voisins, ne pas ouvrir à des personnes inconnues sans qu'elles justifient de leur identité, notamment lorsqu'elles se réclament d'un service public. Il faut savoir que la mairie doit être prévenue des démarches en cours, et qu'un petit coup de téléphone permet de s'en assurer.

Enfin, l'opération "tranquillité vacances" est toujours active, toute l'année, et vous pouvez signaler vos départs à la gendarmerie ou à la police municipale pour la mise en place de patrouilles régulières durant votre absence.