Claudie Méjean, Maire, et Michel Passelac, Président de l'association "Lab Archéo", ont donné vendredi dernier le coup d'envoi de la première exposition estivale "made in Bram" à Eburomagus ...

Depuis le 20 juin, et durant toute la période estivale, notre musée archéologique accueille l'exposition temporaire "Eburomagus, un passé bien présent : découvertes récentes". Née d'une collaboration entre l'INRAP, l'association « Lab Archéo », la Ville de Bram et le Conseil Départemental de l'Aude, cette exposition temporaire présente les résultats de diverses opérations archéologiques effectuées sur Bram et ses abords ces huit dernières années.

Ces huit dernières années, la pression des aménagements et de l'exploitation des sables et graviers autour de Bram ont suscité une série de diagnostics archéologiques prescrits par le Service Régional de l'Archéologie de Montpellier. La rénovation des rues du village circulaire de Bram a également nécessité une série de diagnostics et de suivis de travaux, de 2006 à 2014.

L'exposition se propose de restituer à la population de Bram, à celle de la région et aux visiteurs de passage, les résultats de ces diverses opérations qui ont fait substantiellement progresser la connaissance de l'agglomération antique et de ses abords. L'idée en a été proposée par Michel Passelac investi depuis plusieurs décennies sur ce territoire comme chercheur au CNRS et président du Laboratoire d'Archéologie du Lauragais. Elle associe au musée Eburomagus, dans un partenariat actif, formalisé par une convention avec la commune de Bram, plusieurs chercheurs de l'Inrap auteurs des diagnostics et des études après fouilles : Véronique Canut, Guilhem Sanchez et Tanguy Wibaut. L'Inrap se charge en outre de la maquette et de l'infographie des quinze panneaux qui constituent l'exposition. Lab Archéo, partenaire permanent du musée Eburomagus, apporte son concours, comme l'Inrap, par la rédaction de textes, la fourniture de documents, le choix d'objets à présenter. Lucie Falcou assure, pour le musée, l'organisation administrative et la réalisation pratique.

Les vestiges du Néolithique et de la Protohistoire attestent de la dense occupation de cette plaine. L'exposition montrera notamment les images d'enclos Protohistoriques de Rouzilles, un ensemble funéraire et cultuel d’un exceptionnel intérêt scientifique, ce type de complexe étant, jusqu'à cette découverte, inconnu dans la région. Plusieurs établissements ruraux de la période gauloise ont également été découverts. Certains sont enclos de profonds fossés. Ces sites liés à la production agricole et au stockage des récoltes ont été partiellement fouillés au Pigné, à Rouzilles, aux Magasins. Ils complètent la carte des nombreuses fermes du deuxième âge du Fer recensées autour de Bram et en Lauragais.

Le diagnostic effectué sur les ateliers de potiers augustéenne de Cap de Porc a complété très utilement les recherches effectuées anciennement sur ce site majeur pour l'étude des premières céramiques gallo-romaines. Un panneau lui est consacré. Il livrera également le résultat de sondages réalisés en 2013 sur ces ateliers pour collecter des données sur les combustibles utilisés par les potiers.

Au deuxième âge du Fer, l'agglomération de Bram, dont le nom est celtique, est un centre actif. Les témoignages de cette époque gauloise seront présentés : une grande jarre en terre cuite, des vestiges d'une activité de forge recueillis dans un puits du IIe siècle avant notre ère. Eburomagus se développe fortement au début de notre ère. Plusieurs panneaux et vitrines seront consacrés à cette période florissante : restes de bassin mosaïqué, vestiges recueillis dans un égout et dans des fosses. Les observations dans le village circulaire ont apporté leur lot de nouvelles découvertes : fosse du haut moyen âge, nombreux silos appartenant à l'occupation médiévale, cimetière à inhumation médiéval jusque-là inconnu des textes et de l'archéologie.

L'actualité récente de la recherche sera évoquée par le résultat des fouilles du parvis de l'église effectuées en 2014. Celles-ci ont livré les restes d'un solide bâtiment gallo-romain, les vestiges d'un donjon médiéval situé face à l'église primitive et ceux de constructions plus récentes. L'exposition présentera aussi la découverte de trois sarcophages de l'Antiquité tardive au sud de l'église, belle confirmation des hypothèses formulées sur l'existence d'un ancien lieu de culte à cet emplacement et sur la continuité de l'occupation entre la période romaine et la création de l'enclos ecclésial.

---------------------------------

Exposition "Eburomagus, un passé bien présent : découvertes récentes"

Réalisée par l'INRAP, l'association « Lab Archéo », la Ville de Bram et le Conseil Départemental de l'Aude

Du 20 juin au 1er novembre 2015 à Eburomagus, Musée Archéologique de Bram (Aude)

Exposition ouverte au public le mercredi de 10h00 à 12h00 et de 13h00 à 18h30 et du jeudi au dimanche de 13h00 à 18h30