Discours prononcé par Claudie Méjean le samedi 7 janvier 2017 lors de la Cérémonie des Voeux de Mme le Maire et de l'équipe municipale aux bramais pour l'année 2017 :
 
"Pour la deuxième année, les conseillers municipaux jeunes ont dressé un bilan de nos souvenirs de l’année passée et je veux bien entendu les féliciter et les remercier pour cette rétrospective vivante, fidèle et de grande qualité. J’associe à ces remerciements notre bramais irlandais, Tim Hehir qui nous a fait cadeau de belles images aériennes de notre ville.
 
2016, une année qui nous aura tous profondément marqués émotionnellement (permettez-moi d’avoir une pensée émue pour tous ceux qui sont partis bien trop tôt cette année) mais qui nous aura permis de nous réunir dans la douleur et la peine. Et je souhaite que nous retenions ces magnifiques moments de rassemblement qui font notre force. Nous resterons unis, unis sur l’essentiel : le respect mutuel et la tolérance. Nous vivrons avec une détermination renforcée face à l'obscurantisme et la violence. Je veux croire que le monde sera capable de vaincre et de faire gagner la vie et l’espoir.
 
Et je placerai Bram pour l'année 2017 sous le signe de l'espoir en créant au pied de la Mairie un Parvis de la laïcité qui portera le nom de Germain et Gisèle Lyon et où sera installée une stèle en la mémoire des 6 membres de la famille décimés en ce jour tragique du 14 juillet 2016.
 
C’est avec cette espérance que j’ai fait appel à Philippe Moine, un caricaturiste de renom, cette année pour confectionner notre carte de vœux municipale. Il a croqué chacun des membres du conseil municipal et j’ose espérer que vous avez ri en recevant notre invitation pour ce soir. Rire pour résister, rire pour dire notre foi en l’avenir, rire parce que comme le disait Victor Hugo, « c’est la dernière ressource face à la rage et au désespoir. ».
 
Que sera l’année 2017 à Bram ?
 
Comme je m’y emploie chaque année, je vais dresser les perspectives qui contribueront à embellir notre ville, à soutenir le dynamisme économique et à faire de Bram : la ville à vivre. Je le répète souvent, nous sommes tous les ambassadeurs de notre ville. Soyons jaloux de notre ville. Disons à qui veut bien l’entendre que Bram est la plus belle et plus grande circulade du monde (ne soyons pas modestes, c’est la vérité !). Disons qu’il y fait bon vivre ! Et ajoutons que Bram avance, que les projets y prennent vie notamment grâce au fort et fidèle soutien de l’état, du conseil régional et du département de l’Aude et j’en profite pour les remercier sincèrement et chaleureusement.
 
Quels projets pour 2017 ?
 
Comme il est de coutume, je commencerai avec les travaux qui vont être engagés au cours de l’année.
 
D’abord, les travaux de voirie, essentiels à tous et à chacun. Pour la septième année consécutive plus de 400 000 euros seront dédiés à la rénovation du village circulaire. La tranche des rues du docteur Sabarthes, rue de l'église en partie et la rue des jardiniers se termine en mars et nous enchaînerons sur la tranche 8 avec la place des jardiniers dès le mois de septembre si toutefois les fouilles archéologiques ne nous contraignent pas à modifier nos plans ...
 
Enfin, côté voirie les rues Saint Hubert, Joliot Curie, Concorde et Marceau retrouveront une nouvelle jeunesse à l’instar des rues Liberté et Paix. C’est un chantier de plus de 800 000 euros au total, développé à l’appui d’une concertation publique sans précédent dans notre commune et dont vous pouvez déjà apprécier la qualité de la réalisation.
 
L’année 2017 sera enfin l’année de la rue des fleurs ! Oui enfin ! La voie de contournement étant bien engagée (le rond-point route de Carcassonne s’achèvera dans les prochaines semaines) la rue pourra commencer sa mue, par la partie rurale, côté Buzerens, pour se poursuivre ensuite côté urbain, une fois que les camions seront parfaitement délestés sur la nouvelle rocade. Pour cette dernière une pause sera imposée au Département d'avril à octobre pour permettre la reproduction des batraciens protégés. A ce propos, un beau projet pédagogique sera développé autour des mares en lien avec le département.
 
Ainsi, au premier semestre 2018 s'achèvera ce chantier d'ampleur avec la finalisation de la route avec sa piste cyclable et du rond-point côté canal du midi.
 
Evoquons à présent la question des bâtiments. J’ai fait appel au jeune cabinet d’architectes bramais Auriol-Delwarde pour mener une réflexion d’ensemble sur la réhabilitation et la mise en accessibilité de l’école maternelle. Un projet qui sera réalisé en de nombreuses tranches mais qui aura l’avantage de finaliser un lieu optimal pour l’accueil des plus petits. En 2017, nous réaliserons la tranche 1. Nous poursuivrons également les travaux de rénovation de la mairie et continuerons à mettre en œuvre pierre après pierre l’Agenda d’Accessibilité des lieux Publics. Nous relancerons, à l'appui de l'association des Amis de l'Eglise, les chiffrages pour poursuivre la rénovation de l'église et se projeter sur un étalement des travaux sur les années à venir. Bien sûr, un des plus importants chantiers du mandat va entrer dans sa phase opérationnelle. Je veux parler de l'Espace Idéal, l’ancien cinéma et la salle polyvalente, d'ores et déjà passé au désamiantage et aux premières démolitions avant d’enchaîner en 2017 à la phase de reconstruction, comme promis ici même l'année dernière.
 
Enfin, les travaux ce n'est pas seulement en surface mais aussi très souvent en sous-sol. Et cette année nous participerons à l'enfouissement des lignes électriques sur la route de Buzerens et poursuivrons le développement du programme pluri-annuel pour l’électricité.
 
La protection de l'environnement sera aussi à l'ordre du jour en 2017 dans notre ville qui est déjà largement engagée dans le PAPPH (Plan d’Amélioration des Pratiques Phytosanitaires) et qui mettra en place sur le site du Foirail, à proximité de l'Espace Associatif, un site pilote. C’est aussi sur la Place du Foirail que vous trouvez d’ores et déjà la première borne de rechargement électrique. Cette année une autre, toujours en proximité du centre-ville, viendra compléter l’équipement.
 
Pour les particuliers, sachez que le dernier mercredi de chaque mois se tiendra une permanence espace info énergie proposée par le CAUE pour accompagner et soutenir les projets dans ce domaine.
 
La question de la sécurité dans notre ville est bien entendu au cœur de nos préoccupations. Dans les prochains jours la police municipale prendra ses quartiers dans les locaux de la mairie totalement rénovés. Au-delà de la gestion quotidienne de la protection des bramais, ils trouveront deux dossiers majeurs sur leur bureau : d'abord la réalisation du diagnostic de vidéo protection, de concert avec la gendarmerie, puis la finalisation de la fourrière automobile, dossier déjà bien engagé. Aujourd’hui, la police municipale a été mobilisée pour assurer la sécurité de ce beau rassemblement populaire dans le cadre du plan vigipirate renforcé.
 
Côté vie locale et services, 2017 s'inscrira dans la même veine que les années précédentes. Qu'il est bon d'entendre dire qu’à Bram il se passe toujours quelque chose ! J'ai l'habitude de répondre que c'est grâce à la dynamique collective positive qui y règne, et qui s'appuie en grande partie sur le monde associatif dense et riche que nous continuerons bien entendu de soutenir.
 
La vie locale c'est aussi ce beau projet de revitalisation du centre bourg qui va maintenant concerner les bramais puisque vous pourrez bénéficier d'une opération d'amélioration de l'habitat. La ville et l'état, avec l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, accompagneront les particuliers qui investiront pour rénover leur habitation et cibleront majoritairement les économies d'énergie et la reprise des façades. En collaboration avec l'Union des Entrepreneurs, nous soutiendrons aussi les commerces avec une opération "façades et devantures commerciales". Toujours dans le cadre de la revitalisation, nous entamerons une réflexion sur les besoins en co-voiturage des bramais et avancerons sur ce dossier d'actualité. Les services de la mairie vont aussi profiter de ce projet et se moderniser en développant notamment la dématérialisation des demandes et surtout entrer dans la phase de révision totale du PLU afin de « l’aluriser », c'est à dire le rendre conforme à la loi Alur.
 
Une innovation : l’application "ville de Bram" lancée ce soir. À vos QR codes ! Réservée pour l'heure aux utilisateurs de la marque à la pomme, mais que nous développerons pour les utilisateurs d'androids si vous nous confirmez votre intérêt pour l'outil.
 
Vous le savez le vivre ensemble est tout aussi fondamental pour l'équipe municipale que la solidarité. Ainsi, en 2017, nous allons étudier pour les bramais qui auront complété le questionnaire glissé dans le dernier Regards, le projet de mutuelle solidaire (date limite au 15 février 2017 et non 2016 bien sûr !). Votre ville va se mobiliser pour permettre à ceux qui en ont besoin de bénéficier d'une mutuelle au meilleur tarif. Le CCAS sera pilote sur ce dossier et attend dans les jours qui viennent le retour de l'audit réalisé ces derniers mois sur la reprise en régie du service de restauration pendant les vacances. Parce qu'il est de notre devoir de mesurer les impacts et les enjeux d'une telle décision.
 
La ville de Bram ne sera pas en reste sur la culture. De belles découvertes vous attendent en 2017. Aux Essarts d'abord, après les peintures engagées de Blanca Molina, nous accueillerons un artiste local : Bernard Bouchard, qui nous présentera toute une vie de photographie, à Bram et par le monde. À ne pas manquer ! Bon nombre d'entre vous risquent de se reconnaître sur les murs de la maison des Essarts ! Après Bernard, ce sera le retour en mars des arts singuliers puis l’été sera consacré aux carnets de voyage. Plusieurs carnetistes seront exposés et nous feront vivre leurs découvertes. A Eburomagus, outre les traditionnelles journées du patrimoine, nous accueillerons la nuit des musées, une belle exposition de sculptures signée Léo de Faucher et toujours le service éducatif.
 
Alors tout ça, combien ça coûte me direz-vous ?
 
Vous savez que l’un des objectifs majeurs de mon équipe est d’investir pour l’avenir des bramais en maintenant des finances saines, sans alourdir la dette tout en gardant stables les taux de fiscalité. Cet objectif est ambitieux, oui ! Et c’est avec rigueur et bon sens que nous gérons le budget de notre collectivité en veillant à la pertinence de chaque dépense pour nous permettre de dégager des marges d’autofinancement suffisantes pour investir et soutenir l’économie locale.
 
Enfin, voilà déjà 3 ans que nous sommes élus. Et oui déjà ! Le temps passe vite et nous sommes déjà à la moitié de notre mandat d'élus municipaux. Comme il est de coutume, en ce début d'année nous viendrons vous présenter notre bilan de mi-mandat. Nous reprendrons notre programme de 2014 et ferons le point sur son avancée. Parce que pour nous, rendre compte de notre action et de l'usage de l'argent public est indispensable à l'exercice de la mission que vous nous avez confiée.
 
Je terminerai cette intervention en vous rappelant que 2017 sera une année d’élections. D'abord les 23 avril et 7 mai pour les élections présidentielles et les 11 et 18 juin pour les élections législatives. Je recevrai dans quelques semaines les jeunes électeurs pour leur remette leur première carte d'électeur et leur rappeler que ce droit, acquis de haute lutte, ne peut être galvaudé et qu'il est de notre devoir de citoyen de participer à la vie de la cité, notamment en s'exprimant par le vote.
 
L'expression, le droit d'expression, la liberté d’expression a tant de fois été bafoué ces dernières années que j'ai décidé ce soir d'avoir deux invités surprises, Messieurs Giemsi et Biz, 2 piliers du festival de la caricature et du dessin de presse de Castelnaudary, qui sont là pour vous, pour vous croquer, pour passer un moment de rire ensemble. De la même façon, un photomaton est installé dans la salle pour que vous puissiez garder un souvenir de cette soirée placée sous le signe du rire, du vivre ensemble et du plaisir, notamment des papilles grâce aux mets confectionnés par nos commerçants locaux que j’ai souhaité inviter à présenter leurs produits.
 
Nous portons la profonde conviction que notre ville ne peut se construire et se développer autrement que collectivement. Nous devons ensemble faire le pari du futur, l’espoir chevillé au cœur, et faire notre l’adage qui dit que « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Ayons une foi solide et inébranlable envers et contre tout, en un avenir meilleur grâce à notre engagement collectif citoyen, forts de nos différences qui font notre richesse.
 
Permettez-moi de formuler pour notre ville des vœux de solidarité et de prospérité.
 
A toutes et à tous, Mesdames et Messieurs, en toute humanité́ et en toute fraternité́ Républicaine, l’équipe municipale vous présente ses vœux de santé sans laquelle rien n’est possible, de sérénité, d’amitié et d’amour, de plaisir d’être ensemble et du bonheur de vivre à Bram."
 
Bonne année 2017.