Malgré la grisaille, les bramais s'étaient réunis en nombre ce matin autour du Monument aux Morts de la ville de Bram pour se souvenir et célébrer à l'unisson la "victoire du 8 mai 1945".
 
Autour de Mme le Maire et son équipe, des associations d'anciens combattants, du Conseil Municipal des Jeunes et des écoliers, des musiciens de l'Union Musicale des "Sans-Souci", des porte-drapeaux, du piquet d'honneur du Centre de Transmission de la Marine Nationale France Sud et du corps des sapeurs-pompiers de Bram, plus de 200 citoyens de tous âges se sont réunis à l'occasion du 71ème anniversaire de la capitulation nazie et de la libération des camps afin de rendre hommage à celles et ceux qui se sont battus pour notre liberté !
 
Discours prononcé par Claudie Méjean le dimanche 8 mai 2016 lors de la cérémonie de commémoration du 71ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945 :
 
Encore une fois, nous sommes rassemblés en nombre pour commémorer la victoire des armées françaises et alliées en 1945.
 
Aujourd’hui, 8 mai 2016, nous devons redire, d'une manière forte, combien l'œuvre de Paix qui doit nous mobiliser encore est née du refus de toutes les guerres qui, au cours du XXème siècle, ont déchiré l'Europe par deux fois et meurtri le Monde entier.
 
Aujourd’hui, notre génération a des devoirs :
- Construire obstinément un monde plus fraternel et plus solidaire,
- Refuser le racisme, la xénophobie et les intégrismes de toutes sortes,
- Combattre sans relâche pour les Droits de l'Homme,
- Poursuivre la construction d'une Europe Unie et pacifique.
 
Je lisais hier une tribune publiée dans Libération le 6 mai dernier intitulée : « nous avons 15 ans et nous commémorons le 8 mai 1945 ». Ces jeunes s’expriment pour dire pourquoi ils veulent participer au travail de mémoire :
 
« C’est l’occasion de se souvenir de ces personnes qui ont tout donné pour sauver notre peuple, se souvenir de ces citoyens qui ont vécu un enfer causé par une guerre dévastatrice. Cette date sonne la libération d’un peuple qui a lutté sans relâche pour la liberté
 
Par ces cérémonies nous sommes conscients des événements qui se sont déroulés. La barbarie, la déchéance de la condition humaine, le manque d’humanité sont en tête de liste. Nous réunir permettra de montrer au monde entier que nous n’oublions pas, que nous apprenons de notre passé.
 
N’oublions pas les valeurs de notre pays : Liberté, Egalité, et surtout Fraternité ! »
 
C’est notre engagement collectif au profit des valeurs de notre République, c’est notre combat résolu pour la Paix en Europe et dans le Monde.
 
A Bram, ce flambeau de la mémoire est symbolisé ce matin par le benjamin du conseil municipal, Florian Grimmonpré, à qui les anciens combattants ont confié leur drapeau et qu’il soutient, honoré de leur confiance. Sachez messieurs que vous avez fait le bon choix, le drapeau célébrant nos anciens combattants sera dorénavant porté en votre nom avec humilité, responsabilité et fierté.
 
Pour conclure, je tiens à remercier le corps des Sapeurs pompiers de Bram, le Piquet d’Honneur des Fusiliers marins du CTM France Sud, nos agents de Police municipale, les Musiciens de l’Union Musicale des Sans Soucis et bien sûr nos portes drapeaux, toujours fidèles au poste.