Depuis quelques semaines, une campagne d'affichage, lancée par la municipalité, a envahi les vitrines de la commune afin de diffuser un message clair et percutant autour du problème récurrent des "déjections canines".
 
Car oui, la municipalité a décidé d'entrer en guerre contre le manque de civisme de certains propriétaires de chiens qui ne sont pas vigilants et qui polluent quotidiennement nos rues et nos trottoirs.
 
La propreté de notre village repose avant tout sur notre comportement responsable de chacun de ses administrés. Chaque propriétaire de chien est donc prié de ramasser les excréments de son fidèle compagnon, que ce soit au milieu d'une rue, sur le trottoir, dans les espaces verts ou dans les massifs.
 
Au cours des derniers jours, 4 bornes de propreté canine (composées d'un distributeur de "ramasse-crottes" et d'une poubelle) ont été installées sur la Place Carnot, la place de la République, la Place du Foirail et sur le parvis de l'Eglise afin de permettre aux propriétaires d’animaux à quatre pattes de ramasser et de jeter les déjections de leurs chiens sans devoir les emporter avec eux.
 
Et la Police Municipale est bien décidée à veiller au grain : tout maître qui ne ramasse pas les déjections de son animal sur la voie publique fera l’objet d’une amende s’élevant à 68 euros.
 
En adoptant cette mesure, la ville « s’implique pour répondre au mieux aux enjeux majeurs liés à la propreté. Les agents techniques municipaux travaillent au quotidien pour offrir un environnement agréable et sain. C’est un engagement de tous les jours qui doit s’accompagner d’une prise de conscience collective. La question de la propreté est avant tout une question de civisme » estime Mme le Maire.
 
Alors un petit effort de chacun et « l’affaire est dans le sac » !
 
Sauvegarde de dejections