Le mardi 20 décembre dernier, les 23 élus de la ville de Bram étaient réunis pour la dernière séance de Conseil Municipal de l'année, avec pas moins de 21 points à l'ordre du jour.
 
Après les délibérations récurrentes, nos élus ont entamé la séance par les questions relatives au personnel communal et ont validé l'adhésion au contrat "groupe" d'assurance statutaire du Centre Gestion de l'Aude afin de bénéficier d'une offre statutaire pour les risques statutaires de ses agents titulaires et non-titulaires ; la mise en place d'une astreinte d'exploitation technique assurée par les encadrants intermédiaires des services techniques durant le week-end ; et la création d'un poste de contrat-aidé de 20h pour faire face à un fort absentéisme dans l'équipe d'entretien ménager.
 
Deux lancements de marchés ont également été votés : le premier relatif au "suivi animation" pour le volet habitat dans le cadre du projet de revitalisation du centre-bourg et le second pour l'impression des supports de communication municipaux (magazine municipal, affiches, flyers, invitations, bâches, enveloppes, etc).
 
Pour la partie travaux, l'autorisation a été donnée à Mme le Maire de conventionner avec la CCPLM dans le cadre des travaux des de rénovation des rues d'intêret communautaire Joliot-Curie et Saint-Hubert, ainsi qu'avec l'entreprise Enedis pour l'enfouissement des réseaux électriques sur le secteur de Buzerens, en lien avec le chantier de création de la voie de contournement Nord-Est.
 
Côté finances, il a été décidé, cette année encore, de ne pas augmenter le montant de la surtaxe communale "eau et assainissement" applicable au m3 consommé. Les tarifs restent donc constants : 0,06€/m3 pour l'eau potable et 0,09€/m3 pour les eaux usées. Par ailleurs, vu la nécessité d'ajuster le budget voté le 14 avril 2016, une décision modificative n°2 a été adoptée, tandis qu'un versement anticipé de la participation communale au CCAS et une ouverture anticipée des crédits d'investissement pour l'année 2017 ont été actés afin de ne pas compromettre l'activité des services en début d'année.
 
Et pour finir, dans le domaine de l'urbanisme, les modalités de mise à disposition de la 4ème modification simplifiée du PLU, résultant d'une erreur matérielle de report des reculs, ont été définies, et la commune a émis un avis favorable au projet de centrale photovoltaïque au sol au lieu-dit "Las Brugues" porté par la société Centrale Solaire Orion.