Lors de la séance qui s'est tenue le Mercredi 21 octobre, le Conseil Municipal a approuvé 12 délibérations, dont une grande partie était consacrée aux futurs chantiers.

Alors que les travaux relatifs au contournement de Bram débuteront en 2016, les élus ont validé l’acquisition des derniers terrains nécessaires à la mise en œuvre du tracé définitif. En raison de l’ampleur du projet, estimé à 5,33 millions d’€, et à l’impact sur la commune, il a été décidé que la municipalité participerait au projet sous forme d’apport de foncier nécessaire à la réalisation des travaux. De nombreuses acquisitions ont déjà été faites, mais il était toutefois nécessaire de réaliser des acquisitions supplémentaires au regard du tracé définitif de la voie.

L’agenda d’Accessibilité Programmée (AD’AP) planifiant les travaux de mise en accessibilité nécessaires sur les 6 prochaines années pour les 32 établissements bramais recevant du public a également été approuvé. La loi "handicap" du 11 février 2005, impose en effet la mise en place d’outils de planification et de programmation en termes d’accessibilité de la chaîne de déplacement. Les communes, en leur qualité de propriétaires d’établissements recevant du public (ERP) avaient l’obligation de déposer au plus tard le 27 septembre 2015 un AD’AP, qui retrace l’accessibilité des ERP et fixe un calendrier précis de mise en accessibilité de ces lieux. La Commune a adressé son AD'AP le 25 septembre dernier et planifié des travaux de mise en accessibilité sur les 6 prochaines années sur les 32 ERP concernés.

Par ailleurs, la version définitive du projet de rénovation de la Salle Polyvalente et de réhabilitation de l’Ancien Cinéma a été présentée et adoptée à l’unanimité. Par délibération en date du 24 octobre 2014, ce projet, mené en collaboration avec cabinet Archéa, avait été approuvé. Toutefois, des contraintes techniques nouvelles et le diagnostic réalisé dans le cadre de l’Ad’Ap ont conduit à une nouvelle approche du projet, désormais axé sur la création de nouvelles salles permettant d'accueillir les associations de la ville dans le respect des normes d'accessibilité.

Enfin, le Conseil Municipal a confirmé sa volonté de ne pas augmenter le montant de la surtaxe communale eau et assainissement en 2016, en maintenant un taux de 0,06€/m3 pour l’eau potable et 0,09€/m3 pour les eaux usées.