AffichBouchardA3

C’est à un voyage, visuel et mental, en quatre étapes, que nous convie Bernard Bouchard : une fuite dans l’espace jusqu’en Afrique ; une incursion plus personnelle, intérieure et intime ; une balade musicale, en rythme et en douceur ; et pour final, un retour dans le passé, celui de son village natal, Bram, ancré dans son cœur et ses souvenirs.

"Bernard Bouchard sait allier naturellement et avec talent les mots et l’image dans son œuvre. Peut-être récuserait-il ce mot car, lors de nos  discussions, il a plusieurs fois affirmé qu’il considérait la photographie comme un art « mineur ». Cet avis, je ne le partage pas et les quelques exemples de cette exposition sur lesquels je viens de m’attarder sont là pour me donner raison. Chacun pourra en juger. Certes, le thème « la photographie est-elle un Art ? » a nourri le débat tout au long du XIXe siècle, de Delacroix à Baudelaire mais, depuis ces échanges, les Nadar, Robuchon, Doisneau, Lartigue, Cartier-Bresson, Cappa - que Bernard Bouchard admire - et d’autres sont passés par là et la question est réglée. Je n’écraserai pas Bernard sous des rapprochements qu’il repousserait. Mais interrogez-vous. N’y a-t-il pas dans l’exposition une ou plusieurs photographies que vous aimeriez emporter et conserver ?"
Jean Claude Alizé