griggioweb

 

Dans cette nouvelle exposition consacrée à la peinture, au dessin et à la gravure, spécialement créée pour les Essar[t]s, l'artiste Serge Griggio revisite l'histoire de l'Art à sa manière ...

 

" L’histoire de l’Art est une source d’inspiration pour les plus grands artistes. De tous temps, la référence aux grands Maîtres est un moyen de s’inscrire dans l’histoire, tout en se confrontant aux problématiques des plus grands artistes du passé. Francis Bacon et Vélasquez, Saura et Goya, Filliou et Léonard…

Avec cette série, le peintre Serge Griggio s’inscrit non seulement dans la lignée de la citation artistique, mais il se confronte fatalement aux univers des peintres les plus remarquables de notre histoire.

Il sélectionne les oeuvres pour des raisons éminemment affectives. Qu’il s’agisse de Manet, Courbet, Vélasquez, Goya ou Chardin, la facilité est toujours écartée. Pas question d’aborder les oeuvres les plus connues du grand public.

Il s’agit de plonger au plus profond du tableau jusqu’à saisir un geste, une matière, une couleur, une émotion.

Et plus l’étude se précise, plus l’oeuvre se révèle sous le pinceau de celui qui tente de la saisir. Un exercice périlleux s’il en est, car comment ne pas perdre la tête en pénétrant ainsi les secrets des plus grands tableaux de tous les temps, lorsqu’on est peintre soi-même. Il faut une grande humilité et à la fois un respect profond pour ses Pères qui, avant lui, ont ouvert des voies qui constituent aujourd’hui la grande histoire de l’Art. Faut-il être un peu fou ou terriblement talentueux pour oser un tel exercice ? Certainement un peu des deux. En tout cas, il ne faut pas craindre de se mettre en danger.
 
Mais sans le profond respect que l’artiste rend à ces génies, le résultat ne serait pas là. Car bien plus qu’un hommage ou qu’une réinterprétation, le travail de Serge Griggio s’inscrit d’abord dans une maîtrise technique de l’oeuvre telle qu’elle a été réalisée par le Maître.

Jusqu’à retrouver un medium authentique, une couleur, un pigment originel, il s’emploie à étudier l’oeuvre dans sa conception-même. Du matériau à la construction de la toile...

Fidèle à sa démarche artistique, cette oeuvre ainsi fidèlement reproduite lui sert de point de départ à un travail plus personnel, qui lui ressemble d’avantage. Les plus aguerris se souviendront de son travail à partir de l’oeuvre du Caravage ou, plus récemment, de la citation de Géricault dans la série des Harragas. La référence à l’histoire de l’Art est une constante chez Serge Griggio. Il s’inscrit pleinement dans une conception classique et laborieuse de la peinture, tout en affirmant une singulière contemporanéité.

De ces études, le peintre saisit une ligne de force, un détail et, fidèle à sa démarche artistique, déconstruit lentement, de toile en toile, pour faire apparaître une autre histoire dans le tableau d’origine : une ombre derrière le mur, un personnage dans l’embrasure de la porte, la puissance d’une main, la courbe légère du corps d’une femme nue.

Dans cette série, Serge Griggio révèle l’invisible et exalte ces petits riens qui font toute la force de l’oeuvre. Tout ce que l’oeil profane ne voit pas...

Il donne à voir une version nouvelle de ces grands tableaux connus de tous, qui soudain, apparaissent sous une nouvelle lumière.

Cette série, à laquelle l’artiste pense depuis de nombreuses années, voit le jour aujourd’hui grâce à la confiance et au financement que la ville de Bram a su apporter à l'artiste. Et on comprend la nécessité de penser une telle démarche. Car il faut une maturité intellectuelle et plastique pour affronter une telle entreprise.

Dans sa sensibilité et sa maîtrise technique, Serge Griggio respecte les oeuvres originelles tout en étant fidèle à sa propre démarche artistique. Il repousse ses propres limites et surprend son public sur des territoires périlleux."

Laetitia Deloustal

--------------------------------------------------------------------------------------

Exposition "A la rencontre des Maîtres" (dessins gravures, peintures)

Artiste : Serge Griggio. Commissaire d'exposition : André Hanouille.

Du 14 novembre 2015 au 17 janvier 2016 aux Essar[t]s, espace arts et cultures - avenue Georges Clémenceau - 11150 Bram / 04.68.24.40.66 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture au public :
le mercredi de 11h00 à 18h30
du jeudi au dimanche de 13h00 à 18h30
fermé le lundi et mardi

infos pratiques